Congélateurs cryogéniques verticaux

Caractéristiques et atouts
- Minuteur de cycle
- Moniteur de température de charge
- Automate programmable (PLC)
- Capacités d'amortissement
- Acier inox 304 (intérieur & extérieur)
- Très grande uniformité de la température
- Polyuréthane haute densité
- Circulation de l'air avec ventilateur

Disponible dans différentes tailles standard
(entre 10 et 100 pieds cubes, soit 0,28 mètre cube et 2,83 mètres cubes)

Plage de températures disponibles
-185 °C [-300 °F] à +600 °C [+1 120°F]
Demandez de plus amples informations
Produits > Métallurgique > Congélateurs cryogéniques verticaux >
Introduction :
Lors de la trempe cryogénique, un matériau tel que l'acier subit un changement d'état, où sa structure cristalline n'est plus cubique à corps centré mais cubique à faces centrées. La structure cubique à faces centrées laisse moins d'espace aux défauts interstitiels, ce qui donne un matériau plus solide et plus durable.

La durée et la température favorise les transformations métallurgiques additionnelles permettant d'éliminer les tensions résiduelles, de normaliser et stabiliser le métal, d'augmenter la résistance à l'usure et de créer une structure granulaire (ou cristalline) modifiée uniforme. Ce processus augmente la durée de vie de la pièce, diminue son érosion et améliore ses performances.

Applications :
Rotors de frein & plaquettes de frein : les rotors bénéficient de plusieurs améliorations significatives. Ils se déforment moins et dissipent mieux la chaleur. Le changement survenu au niveau de la microstructure du rotor accroît le contact entre la plaquette et le rotor, la durée de vie et la résistance au craquelage. Ainsi, vos freins durent plus longtemps et fonctionnent mieux, avec aussi un renforcement de la sécurité. Et les plaquettes de frein profitent aussi de ce traitement.

Moteur & composants de transmission : vous pouvez traiter soit certaines pièces du moteur soit le moteur entier. Les composants et moteurs traités seront alors moins sensibles à l'usure et au craquelage. Les blocs-moteurs qui sont traités avant le rodage final bénéficieront d'une friction moins importante, ce qui augmentera la puissance, le couple & les économies de carburant.
Bougies : le traitement améliore la conductivité de l'électrode, ce qui accroît la puissance, augmente les économies de carburant & et réduit les émissions de manière très significative.

Parties arrière : le traitement des parties arrière réduit l'usure et accroît la résistance aux fissures. Votre couronne dentée et pignon seront moins sensibles aux dents ébréchées et dysfonctionnements globaux.
Transmissions : le traitement des transmissions allonge la durée de vie de toutes les pièces internes, ainsi que du boîtier. On réduit ainsi les problèmes d'engrenage et l'usure. Des études ont démontré que le traitement de la transmission améliore le changement de vitesse et les performances de l'embrayage. Le traitement est disponible à la fois pour les transmissions automatiques et manuelles.

Roulements : les roulements traités durent plus longtemps et résistent mieux à l'usure. Et ils tourneront aussi de façon plus souple. Les roulements d'essieu et de roue sont recommandés.

Autres applications en ingénierie automobile : blocs, têtes, composants tournants, organes de distribution (dont les soupapes), vitesses (dont la transmission), composants différentiels, tambours de frein, disques, étriers, plaquettes, essieux, etc.
Retour

Seconde main

Projets

Social-media

 
   

Actualité