Tube-fourreau à vide

Caractéristiques et atouts
- Limite la perte de cryogène due à l'évaporation
- Stabilise la capacité de refroidissement
- Cryogène d'une qualité plus uniforme
- Durée de refroidissement d'un point à l'autre améliorée
- Plus facile à installer qu'une conduite de cuivre à mousse injectée

Le transfert des liquides cryogéniques sert à préserver la température basse du liquide autant que possible depuis la citerne d'approvisionnement jusqu'aux lieux d'utilisation.
Demandez de plus amples informations
Introduction :
Le tube-fourreau à vide, aussi dénommé conduite isolée à vide, se compose d'une conduite interne et d'une autre externe. La conduite interne, qui transporte le liquide cryogénique, est enroulée dans plusieurs couches d'une super isolation de couches en alternance, d'un matériau faisant obstacle à la chaleur rayonnante et d'un autre écarteur et non-conducteur. L'air dans l'espace séparant les deux lignes est pompé, ce qui crée un écran de vide statique. Cet espace vide contient des matériaux qui servent à collecter les molécules dégazées afin de renforcer encore davantage ce vide.

La barrière thermique entre les lignes interne et externe est tellement efficace que même avec de l'hélium liquide à - 452°F dans la conduite, la surface externe peut encore être touchée à main nue en toute sécurité.

3 modes de transfert de la chaleur et manière dont le TVF la réduit :
Conduction :
réduction par des supports radiaux à basse conductivité afin d'éviter le contact entre la conduite interne et la conduite externe.
Convection :
prévention en retirant les molécules de gaz de l'espace qui sépare la conduite interne de la conduite externe.
Radiation :
limitation en enroulant la conduite interne avec plusieurs couches de matériau réfléchissant.

Variantes de style :
- Systèmes rigides
- Systèmes rigides
Retour

Seconde main

Projets

Social-media

 
   

Actualité